L’équilibre entre esthétique et minimalisme !

Pour vous faire plaisir et pour comprendre de quoi je vais vous parler aujourd’hui, commençons par un petit proverbe de William Morris, un homme à tout faire !  Designer textile, écrivain, poète, dessinateur, peintre ou encore architecte… 😉

“N’ayez rien dans votre maison que vous ne sachiez utile ou que vous ne jugiez beau.” tweet

De William Morris tweet

Pourquoi cette citation, me direz-vous ?

Eh bien, parce qu’elle illustre à merveille l’un des 10 principes d’utilisabilité dictés par Jakob Nielsen, du Nielsen Norman Group  : le design esthétique et minimaliste, qui est la 8ème heuristique d’utilisabilité ! 

De quoi s’agit-il ? Le principe est simple !  Si une interface comprend un excès d’informations, les éléments pertinents se retrouvent noyés parmi ceux qui ne le sont pas. Et cela diminue la visibilité de l’utilisateur sur ce qui est plus important.

En clair, une interface doit se passer au maximum des informations qui ne sont pas indispensables !

Mêler l’esthétique et le minimaliste, une nécessité ?

  • Imaginez que demain se déroule l’entretien le plus important de votre vie ! L’une des premières choses que vous faites, c’est de vous apprêtez, et d’enfiler votre plus beau costume, n’est-ce pas ? Et pourquoi agit-on de la sorte ? Tout simplement, parce que la première impression est toujours la plus importante ! 😉En UX, c’est pareil ! Le design de votre interface permet d’établir la première impression de vos utilisateurs. Et sachez qu’en moyenne, cette première impression se fait dans les 50 millisecondes dès l’arrivée des utilisateurs sur votre site. Compter uniquement sur les fonctionnalités ou les contenus ne suffit donc pas pour apporter une expérience de qualité !

  • L’expérience que l’on voit, que l’on regarde est parfois plus significative que l’expérience que l’on vit ! Et comme le dit très bien Don Norman, “Les choses attrayantes fonctionnent mieux”. Cette première impression est si forte qu’un utilisateur va se souvenir d’une belle interface, comme d’une interface facile à utiliser, et ce malgré les problèmes qui ont pu surgir durant l’expérience !

  •  Aussi, il ne faut pas oublier que l’esthétique établit et renforce votre identité de marque.  En effet, une marque ne peut exister sans une identité qui lui est propre, sans son propre univers graphique !

Qui dit conception minimaliste, dit utilité maximale !

Examinons de plus près la notion de design minimaliste !

Gardez à l’esprit que lorsque cette recommandation est apparue, c’est-à-dire en 1994, les conceptions de sites web minimalistes à proprement parler n’existaient pas ! Ici, la notion de minimalisme ne fait pas référence à celle que l’on emploie aujourd’hui, et qui renvoie à quelque chose de simple et d’épuré.

Et souvenez-vous (pour les plus vieux d’entre nous), à l’époque les sites web étaient surtout des pages web surchargées, pleines à craquer d’informations ! Et quand c’est trop, c’est trop !

Regardez donc cette ancienne page du site Web MSN.

Et c’est bien pour cette raison que, selon l’heuristique écrite par Nielsen, une conception minimaliste cherche à simplifier les interfaces en supprimant les éléments inutiles. 

De quoi d’autres ne peut se passer une conception minimaliste ?

La suite est à découvrir sur notre site partenaire, Wexperience, agence d’ergonomie Digitale.

cta-lire-suite-cc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Robin Commerce

Article de : Robin Commerce

Del, Robin ou encore Abdel ... certains pensent que je souffre d'un trouble dissociatif de l'identité haha. Vif et agile, votre Capitaine a fait de moi son compagnon d'armes dans sa quête sur le web :)