Adapter vos pages rayons à la vente de produits de luxe

Cet article fait suite à notre série d’articles sur l’optimisation de la page rayon (le premier ici, le dernier ici)

 

Pour cette catégorie de site web, un petit parallèle s’impose. Vous est-il déjà arrivé de rentrer dans une boutique et de voir des rayons épurés où les quelques produits proposés sont présentés comme des œuvres d’art ? Si oui, vous savez à quoi ressemblent des boutiques de luxe. Pour cette gamme de produits, le ton doit être donné dès les premiers instants. En un clin d’œil, le prospect doit savoir qu’il est dans une boutique de luxe.

En ce qui concerne le web, le principe est le même. Les marques vont miser principalement sur le design pour se démarquer d’autres sites plus accessibles. Cependant, attention à ne pas négliger l’utilisabilité ! Et oui, ces deux notions peuvent cohabiter mais cela demande un petit effort … Si certains sites l’ont bien compris, d’autres ont encore du chemin à faire …

Voici un petit tour d’horizon des bonnes pratiques en matière de page rayon pour les produits de luxe.

Cartier

Ce site fait partie des exemples à suivre en matière de produits de luxe.

Pour commencer, la page est très épurée. Le design quant à lui n’est pas extravagant et pourtant, c’est efficace puisque le rendu est très chic ; les arrières plans du site et des vignettes présentent un léger fondu, tout est dans le détail et la subtilité. Cet effet est renforcé par les textes parfois présentés à l’aide de la typographie « manuscrite », typique de cette marque.

Plus spécifiquement pour les pages rayon, toutes les informations sont présentes si l’utilisateur en a besoin. La collection est d’abord introduite par un descriptif présentant son histoire et son identité.

Ensuite, la marque propose des filtres horizontaux sous forme de liste déroulante. Ces outils ne sont pas toujours présents pour cette gamme de produit qui peut être réduite en fonction des marques et des sites.

Pour ce qui est des vignettes, seul le visuel est présenté. Cependant, au survol vont apparaître le nom du produit accompagné d’une ou deux caractéristiques, du prix ainsi que d’un accès vers la fiche produit. Encore une fois, la marque a fait un choix qui n’est pas systématique sur ce genre de site en indiquant le prix. Enfin, l’ajout au panier ne se fait pas sur cette page, ce qui est relativement commun aux sites proposant des produits de luxe.

Cartier.fr
Cartier.fr

Louis Vuitton

Autre exemple sobre et chic, la marque Louis Vuitton présente ses produits sur une page épurée et utilise des coloris sobres ce qui donne une page agréable à regarder et aérée. Comme pour le site Cartier, des filtres sont proposés à la demande et les produits sont présentés sous forme de grille avec des visuels de qualité et lumineux. Par contre, le nom et le prix de chaque produit sont directement accessibles tout en restant plutôt discret. Ainsi, comme pour l’exemple précédent, c’est le visuel du produit qui prime et c’est une bonne chose. En effet, pour ce type d’articles, c’est le détail qui compte. Le prix lui, ne compte pas vraiment. Point positif pour ce site, un affichage sous forme de carrousel est proposé. Ce qui est bien, c’est que les produits ne défilent pas automatiquement, afin de ne pas distraire l’attention ou afficher trop rapidement des informations.

fr.louisvuitton.com/
fr.louisvuitton.com
fr.louisvuitton.com/
Affichage  sous forme de carrousel sur fr.louisvuitton.com

Boucheron

Le mot d’ordre sur cette page ? Eviter le superflu ! Sur cette page, l’accent est mis sur le caractère précieux des produits. Ceci est notamment renforcé par les écritures aux reflets dorés, typique des codes du luxe. Comme sur les précédents sites, des filtres sont disponible si l’utilisateur le désire sans toutefois être mis en évidence. Pour les vignettes des produits, le visuel est mis en avant avec le nom du produit et un lien vers le détail. Au survol, un court descriptif de l’article est proposé ce qui est une bonne chose également. Enfin, bien que ce soit très courant pour cette gamme de produit, le prix n’est pas indiqué … Cette pratique va à l’encontre de la loi Hamon …

www.boucheron.com/‎
www.boucheron.com

 

Filtres sur boucheron.com
Filtres proposés sur boucheron.com

Bvlgari

Pour terminer, voici le site de la marque Bvlgari. Ce site est également un site épuré et agréable à regarder. Il donne tout de suite le ton sur la gamme de produits vendus. Cependant, il présentent quelques problèmes d’utilisabilité qui pourraient être facilement évités. Comme nous l’avons vu pour le site de la marque Louis Vuitton, un carrousel permet de mettre en avant les produits un peu à la manière d’un défilé. Cependant, ce site a fait le choix de faire défiler les visuels en fonction de la position de la souris sur l’écran et ceux de manière assez sensible…. De quoi avoir le tournis ! Avec ce système, il est préférable de laisser à l’internaute le choix de changer de produit …  Enfin, au survol, le visuel du produit change et son nom apparaît. Bien que ce soit une bonne idée, le contraste de l’intitulé le rend peu visible et donc peu accessible … dommage.

bulgari.com
bulgari.com

Vous aurez donc pu détecter quelques best-practives à travers ces exemples. La chose importante étant à retenir, c’est que dans le luxe, les codes de la marque peuvent prendre le pas sur l’utilisabilité de l’interface. Mais les deux sont tout à fait joignables, comme l’a toujours montré Apple avec ses produits haut de gamme (et bientôt luxe).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir ces caractères dans le champ
ci-dessous afin de valider votre commentaire.

Capitaine

Article de : Capitaine

Olivier Sauvage est le fondateur de Capitaine-commerce.com et de Wexperience, agence spécialisée en expérience utilisateur digitale.